Ah, tous les beaux projets que l’on peut faire dans ce monde rempli de fil 😍 Mais comment s’assurer que son travail se garde le mieux possible et le plus longtemps possible? Je vais regarder cela de plus prêt dans cet article de blog, afin que vous puissiez profiter de vos projets au tricot et crochet pendant très longtemps.


1. La lessive à la main est la clé

Même ce qui est traité superwash...Oui, je sais. Ce n’était pas exactement ce que vous vouliez entendre. Nous vivons dans un quotidien bien rempli et il n’y a pas de temps pour faire la lessive à la main. Mais néanmoins, cela joue un rôle important si l’on souhaite pouvoir porter son pull préféré année après année pendant encore de nombreuses années. En revanche, je connais quelques bonnes astuces qui peuvent rendre la lessive à la main bien plus facile. Cool non? 😃

Premièrement, vous devez utiliser un savon qui ne requiert pas de rinçage, car sinon vous aurez déjà envie d’abandonner. Lorsque vous l’avez, il suffit de se lancer.

Eucalan est un savon avec plusieurs avantages. On ne doit en effet pas rincer lorsque l’on lave avec ce savon, ce qui en soi économise une grande partie du travail. Mais le fait que l’on ne doit pas rincer l’ouvrage plein de fois contribue également à garder la lanoline dans la laine, ce qui aide à repousser les mites.


L’ouvrage doit tremper dans de l’eau tiède savonneuse (notez que l’eau ne doit pas dépasser les 30 degrés - plutôt un peu plus froid) pendant 5 mn, après quoi l’eau doit être versée et vous devez essorer avec précaution l’eau en excédent. Il est ici important de ne pas tordre l’ouvrage, car cela contribue à casser les fibres. Ensuite, placer l’ouvrage dans un filet à linge ou une taie d’oreiller, que l’on place dans la machine à laver - et voici le secret 😉

La machine à laver n’est pas idéale pour laver les ouvrages délicats, car les mouvements circulaires de la machine détruiront les fibres, mais la machine peut vous aider à essorer l’eau, pour vous éviter le travail laborieux. Il suffit de régler la machine sur un cycle d'essorage à vitesse moyenne-faible et le tour est joué! L’ouvrage est presque sans eau et séchera bien plus rapidement.


2. Séchez votre ouvrage à plat

Croyez-le ou non, mais cela fait une énorme différence de sécher l’ouvrage à plat. Car l’eau peut malheureusement contribuer à déformer l’ouvrage, si on le pend sur une corde, et cela serait tellement dommage. Posez à la place l’ouvrage sur une grande serviette, formez l’ouvrage et laissez-le jusqu’au lendemain.

Lorsque vous séchez à plat, il est également possible de bloquer l’ouvrage en même temps. Cela signifie qu’il faut étirer et former l’ouvrage. Cela fait des merveilles pour par exemple les chemisiers, les châles et couvertures avec motif ajouré qui se rétractent pendant le lavage. Quand vous bloquez votre ouvrage, le motif est vraiment mis en valeur et sera encore plus joli à regarder.

Je viens moi-même d’acheter ces tapis de blocage pratiques. Ils sont faits de manière à ce que l’on peut les assembler dans la forme dont on a besoin, et ils sont ainsi également plus facile à ranger.

3. Lavez moins

Des lavages réguliers abîment les vêtements, et comme la plupart des pulls n’est pas en contact direct avec la peau, il n’est en fait pas nécessaire de les laver aussi souvent que ce que l’on croit. Au lieu de cela, vous pouvez aérer votre pull si vous voulez simplement le rafraîchir un peu et s'il n’a pas de taches, vous pouvez économiser un lavage en plaçant le pull dans un sac en plastique et en le plaçant au congélateur pendant un jour.

Cela ne préserve pas seulement votre pull de l’usure, mais également l’environnement d’une grande consommation d’eau.

4. Evitez de pendre vos pulls

C’est tellement joli quand vos pulls sont pendus en une belle rangée dans le placard. Mais ce n’est malheureusement pas sain pour les ouvrages, car le poid des pulls au fil du temps les façonne en fonction des cintres. Pliez-les joliment et rangez-les dans une commode ou sur l’étagère d’une armoire.

Si vous tenez absolument à les pendre sur un cintre, il y a quelques conseils. On peut en effet les plier épaule contre épaule et les draper sur le cintre - pour éviter les épaules disgracieuses que les cintres peuvent laisser.


5. Evitez que votre pull adoré ne bouloche

Les peluches/bouloches apparaissent avec l’usure. C’est surtout là où la matière est frottée, comme par exemple aux aisselles et sur les côtés, là où les bras vont d’avant en arrière, et aux endroits où l’on porte un sac. On peut heureusement en venir à bout en faisant l’acquisition d’un rasoir peluches. On peut presque appeler un rasoir peluches un petit rasoir à vêtements, et il est indispensable dans chaque garde-robe. En enlevant les peluches lorsqu’elles apparaissent, vous évitez qu’elles ne se développent en de gros noeuds laids et vous rallongez ainsi la durée de vie de vos pulls préférés.

6. Envoyez vos pulls en laine en vacances

Lorsque l’hiver est terminé et que le thermomètre remonte, les jolis pulls doivent être rangés pour faire de la place aux jupes et aux tee-shirts. Lorsque c’est le moment, il est important de ranger ses vêtements d’hiver d’une bonne manière.

Tout d’abord, il est important que le vêtement soit bien propre lorsqu’on le range. Des miettes invisibles et des bactéries sont un festin pour les mites et peuvent ainsi avec le temps attirer tous les visiteurs désagréables.

Le bois de cèdre, comme la plupart le sait, n’est pas le repas préféré des mites, mais si l’on n’a pas d’armoire ou de coffre en bois de cèdre, vous pouvez empaqueter des boules en bois de cèdre avec les vêtements qui partiront en vacances dans le grenier ou la cave. Vous serez ainsi sûrs que vos vêtements n’auront pas de mites lorsque l’automne pointera le bout de son nez.


C’est également une bonne idée de mettre des petits sacs en tissus remplis de lavande. On évite ainsi que les vêtements aient une odeur de renfermé.

Dernier point mais non des moindres, il est important de veiller à ce que les vêtements d’hiver soient maintenus au sec afin qu’ils ne moisissent pas, mais pas à la lumière directe du soleil, car les couleurs risquent de s'estomper.


J’espère qu ces conseils vous ont donné de bonnes idées pour pouvoir garder vos tricots et crochets le plus longtemps possible. J’ai en tout cas appris une tonne de choses intéressantes en faisant des recherches sur le sujet 😊

Si vous avez des bonnes astuces que j’ai oublié, n’hésitez pas à les écrire dans les commentaires  ❤️️


Chaleureusement

Eva de Hobbii


Woolpower - Happy Sheep

100% Laine

8,90 €